Les news

10/04/2022 // Damien Revey et Luis Stucky à un rien de monter sur le podium

Ce week-end, Flaine organisait la finale des grands prix internationaux citadins, sous la forme de deux slaloms. Hier, notre meilleure représentante fut Liv Anthamatten du SAS Berne 13e, suivie par une jeune Nyonnaise de 17 ans, Emilie Mermod, qui a fini 17e. Ces deux skieuses ont réalisé pratiquement un copier-coller aujourd’hui, la première se classant 15e et la seconde 18e.

Les épreuves masculines ont donné à plusieurs jeunes Valaisans l’occasion de se mettre tout particulièrement en évidence. Samedi, Damien Revey du SC Grimentz a décroché une très bonne 4e place, manquant malheureusement le podium pour trois petits centièmes. Lionel Etzensperger (Brigerberg) avait lui pris la 9e place, le Zermattois Luis Stucky la 15e et Cyril Vocat (Ovronnaz) la 19e. Dimanche, c’est Luis Stucky qui a particulièrement brillé, en finissant 5à 11 centièmes du podium; le Haut-Valaisan a cette fois précédé Damien Revey de trois rangs, alors que Cyril Vocat a terminé 14e.

Slalom CIT féminin du 9 avril

Slalom CIT féminin du 10 avril

Slalom CIT masculin du 9 avril

Slalom CIT masculin du 10 avril

Luis Stucky © Ski-Valais

Les sponsors tooski
Le cercle des mentors tooski
  • Pierre Koszali, Villars-sur-Ollon
  • Alphonse Sidler, Sion
  • Francine Janet-Moreillon, Versegères
  • Serge Albertini, Verbier
  • Philippe Corthay, Le Châble
  • Steve Pasquier, Broc
  • Christina Fritsch, Paris, France
  • Adrien Gasser, Renan
  • Luc Delaloye, La Conversion
  • Philippe Fischer, Leysin
  • Simon Pomponio, Nivelles, Belgique
  • Serge Anex, Vallorbe
  • Eric Woirin, Saxon
  • Yannick Bellon, Morgins

 Un grand merci  à tous ces passionnés!

Vous souhaitez vous aussi rejoindre ce cercle des mentors afin de prouver votre soutien à nos jeunes blogueurs ? Ecrivez-nous simplement un petit mail. Votre cotisation annuelle (CHF/EUR 50) leur sera intégralement reversée, comme le sont d'ailleurs les montants perçus auprès de nos sponsors. Mais n'hésitez surtout pas: ces jeunes éprouvent tous des difficultés à boucler leur budget et ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières...